Nouvelles du CIUSSS

Hôpital Sainte-Anne : Un pôle d’excellence gériatrique en pleine expansion!

Depuis son intégration au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, l’Hôpital Sainte-Anne (HSA) ajoute régulièrement de nouveaux programmes à son offre de services à l’intention des personnes aînées. Ce faisant, cette installation conforte son statut de pôle d’excellence gériatrique sur notre territoire. Dans cette foulée, le 18 septembre prochain, une unité de courte durée gériatrique (UCDG) y ouvrira ses portes.

Située au 6e étage du pavillon principal et d’une capacité de 16 lits, l’UCDG accueillera des personnes âgées de 70 ans et plus. Lorsqu’un usager y sera admis, celui-ci aura droit à une évaluation complète de son état de santé. Cette évaluation, conjuguée à des interventions interdisciplinaires et médicales, aidera ainsi à comprendre la nature des problèmes de la personne, à en évaluer la réversibilité et à identifier les soins et services requis afin de lui permettre de retrouver, optimalement, son état de santé, son autonomie fonctionnelle et cognitive et d’envisager prioritairement un retour à domicile. Le succès de cette démarche reposera également sur la participation active de la personne admise à l’UCDG et de ses proches.

Avis aux personnes intéressées, des postes de professionnels, d’infirmières et de préposés aux bénéficiaires demeurent à combler en vue de l’ouverture de cette nouvelle clinique!

Le pôle d’excellence gériatrique de l’HSA comprend déjà un programme de réadaptation fonctionnelle intensive. Une unité comptant 33 lits accueille une clientèle dont la moyenne d’âge s’établit à 79 ans. Les personnes admises présentent des incapacités physiques et/ou cognitives ayant un impact sur la réalisation des activités de la vie quotidienne (ex. : prendre un bain, s’habiller ou se nourrir) et des activités de la vie domestique (ex. : préparer des repas, nettoyer la maison ou suivre les prescriptions médicales).

Cette clientèle ne peut retourner à domicile, à la suite d’un épisode de soins aigus, mais elle présente un potentiel de réadaptation. Misant sur une approche interdisciplinaire, au sein de laquelle l’usager est au cœur de l’action, ce programme offre notamment une réadaptation intensive, à raison de cinq jours par semaine, visant une récupération fonctionnelle. En 2022-2023, 244 personnes y ont été admises, pour un pourcentage de retour à domicile de 82,3 %.

De son côté, le programme de soins postaigus dispose également de 33 lits, destinés à une clientèle nécessitant des soins et services modérés de réadaptation (0 à 4 jours par semaine) ou une période de convalescence, à la suite d’un épisode de soins de courte durée à l’hôpital. Ces patients, dont la moyenne d’âge s’élève à 80 ans, bénéficient d’une prise en charge médicale et de soins infirmiers et thérapeutiques, au quotidien, pour une période limitée, mais n’ont plus besoin de se trouver au sein de plateaux techniques hospitaliers. 

En 2022-2023, 277 personnes y ont été admises, pour un pourcentage de retour à domicile de 63 %.

 
  • Unité de courte durée gériatrique : évaluation et soins actifs afin de préciser la condition clinique du patient, et mise en place de soins et services en vue d’un maintien à domicile.
  • Unité de réadaptation fonctionnelle intensive : réadaptation intensive avec physiothérapie et ergothérapie, au quotidien, en vue de retrouver les capacités antérieures à l’épisode clinique aiguë.
  • Unité de soins postaigus : réadaptation visant à optimiser les capacités fonctionnelles, d’une intensité moindre que la réadaptation fonctionnelle intensive.
 

L’expansion du pôle d’excellence gériatrique de l’HSA vient répondre aux besoins de la population du territoire de l’Ouest-de-l’Île, tout en favorisant la fluidité des patients en centres hospitaliers.

Dernière modification de la page le