Programme des troubles de l’alimentation - Services spécialisés aux adultes

Historique

Depuis sa création en 1986, le programme des troubles de l’alimentation (PTA) de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, une installation du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, vient en aide aux personnes souffrant d’anorexie nerveuse, de boulimie ou de troubles de l’alimentation non spécifiques. De renommée nationale et internationale, le PTA est reconnu pour la qualité des services cliniques spécialisés offerts à tous les Québécois de 18 ans et plus.

Le PTA agit aussi à titre de Centre d’information régional pour les troubles de l’alimentation. Le PTA intègre les soins cliniques, l’enseignement et la recherche, afin d’offrir des traitements à la fine pointe des nouvelles percées scientifiques. De plus, le personnel du PTA fournit de la consultation et de la formation aux professionnels du milieu de la santé.

Nature des troubles de l’alimentation

L’anorexie nerveuse et la boulimie sont des syndromes complexes caractérisés par une intense préoccupation pour la nourriture, le poids et l’image corporelle, et par des comportements anormaux reliés à l’alimentation, tels que le refus de s’alimenter, les orgies alimentaires, les vomissements provoqués et l’abus de laxatifs. Les personnes qui souffrent d’un trouble de l’alimentation ont souvent des problèmes d’humeur, d’image de soi et de comportement. Elles présentent aussi fréquemment des problèmes d’estime de soi, de dépression, d’anxiété, d’impulsivité ou de consommation de drogues ou d’alcool. Nous croyons que ces problèmes sont attribuables aux effets combinés des expériences de vie, de l’hérédité et des effets secondaires des habitudes alimentaires perturbées.

On estime qu’au moins 3 % des jeunes femmes (ayant entre 12 et 30 ans) souffrent d’un trouble de l’alimentation sévère, tandis que 10 % ou plus souffrent d’une détresse significative associée au poids et à l’image corporelle. Ces statistiques n’incluent pas les troubles de l’alimentation qui peuvent se développer chez les femmes plus âgées, les garçons et les hommes.

Approche personnalisée

Au PTA, nous comprenons que les troubles de l’alimentation résultent de divers facteurs, qu’ils soient biologiques, psychologiques, ou sociaux. Ces facteurs varient d’un individu à l’autre, en proportions différentes. Compte tenu de cette réalité, le PTA offre un traitement individualisé dans le but d’éliminer les problèmes reliés à l’alimentation et au contrôle du poids. Il cherche aussi à améliorer l’état physique global, l’état psychologique et social, et le bien-être de chaque personne demandant de l’aide. L’équipe traitante du PTA se compose de professionnels de la santé de plusieurs disciplines :

  • médecine
  • soins infirmiers
  • nutrition
  • ergothérapie
  • psychiatrie
  • psychologie
  • travail social

Services offerts

Les traitements sont choisis en fonction des besoins des patients et peuvent comprendre un ou plusieurs des volets suivants :

Clinique externe

La clinique externe dispose d’un ensemble de services qui peuvent être ajustés aux besoins individuels. Une combinaison de thérapies individuelle, familiale/de couple, de groupe, pharmacologique et nutritionnelle est disponible.

Programme de jour

Le programme de jour consiste en une thérapie de groupe durant plusieurs jours de la semaine. Ce programme est adapté aux besoins des personnes nécessitant des soins intensifs, offre un encadrement plus serré qu’en clinique externe et se penche sur les troubles de l’alimentation et leurs composantes comportementales et psychologiques. Les participants préparent et mangent des collations et des repas ensemble.

Hôpital de jour

Le seul en son genre au Québec, l’hôpital de jour est conçu pour les personnes aux prises avec un trouble de l’alimentation sévère qui peuvent par ailleurs fonctionner sans surveillance de nuit. L’hôpital de jour propose un traitement intensif, dans une atmosphère accueillante et thérapeutique.

Unité d’hospitalisation

Les personnes présentant des complications médicales et psychologiques sévères, ou celles dont le traitement externe n’est pas suffisant pour dénouer les symptômes des troubles de l’alimentation, bénéficient souvent de l’hospitalisation complète, de jour et de nuit, jumelée à un traitement spécialisé et intensif. L’unité d’hospitalisation du PTA compte six lits, dans un milieu de vie sécuritaire, chaleureux et confortable.

Les soins du Programme des troubles de l’alimentation sont couverts par le régime d’assurance maladie de la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Dépliant